INTÉGRAL RUEDI BAUR PARIS

CONTACT—

Projets—  

 Identité visuelle—  

 Paysages Bordeaux— 

Paysages Bordeaux 2017, langage visuel de la saison culturelle.
L’identité graphique de la saison culturelle Paysages Bordeaux 2017 est indissociable de l’événement marquant qu’est l’inauguration de la ligne à grande vitesse entre Paris et Bordeaux en juillet 2017. Cette ligne mettra Bordeaux à 2 h 05 de Paris et renvoie aux notions de vitesse, de raccourcissement des distances, et de fait symbolise le rapprochement des deux villes et de leurs agglomérations. Malgré ce temps de trajet réduit, il ne faut pas en oublier la thématique du voyage et la perception des paysages traversés, qui demeurent. La contemplation et la projection vers le lieu d’arrivée restent fortement associées à cette thématique. Ces points de vue doivent se retrouver au centre du dispositif qui préfigurera l’inauguration puis accompagnera l’ensemble des événements tout au long de la saison culturelle. L’observation du paysage défilant derrière la fenêtre d’une rame nous a guidé tout au long d’une démarche et d’un concept cinétique. Le système développé propose ainsi une signature typographique – ou typogramme – qui à la fois identifie la manifestation (et les événements s’y déroulant) et définit un espace d’expression. Le rôle de cet espace est la diffusion d’images fixes ou en mouvement prises sur l’ensemble du territoire métropolitain ; paysages urbains, végétalisés, zones en friches ou touristiques, lieux culturels, événements, sans oublier l’humain… Un film sera réalisé (durée 2 h 05) depuis le nouveau TGV, avant même l’inauguration de la nouvelle ligne, dans le but de constituer une première source iconographique pour communiquer à la fois sur l’aboutissement de la ligne et le lancement de la saison. L’appropriation de l’identité graphique ne sera pas exclusive aux acteurs institutionnels de la manifestation. Notre volonté est de permettre, via un appel à participation, aux habitants de la métropole de compléter le corpus d’images et de partager ainsi leurs visions du paysage.